Mur-Mur

Création mondiale le 13 avril 2016

 

Musique Luigi Dallapiccola

Chorégraphie et scénographie Kader Belarbi

Costumes Michaela Buerger

Lumière Patrick Méeüs

 

 

Pour cette nouvelle création pour le Ballet du Capitole, les Chants de prison de Luigi Dallapiccola m’ont semblé idéaux car d’une forte expressivité et d’un grand lyrisme. Ils me sont apparus comme un paysage sonore d’où émergent une plainte et une méditation sur la condition humaine. Le mouvement et le chant intérieur seront révélés par un ensemble uniquement masculin ; il existe peu de pièces chorégraphiques avec seulement des garçons. L’espace m’intéresse dans une scénographie de confinement et constitue le lieu de dé- ploiement de corps dociles ou réfractaires. Des parois, qui imposent des manœuvres d’espaces, dictent leurs commandements aux danseurs et témoignent des aptitudes de chacun et du groupe à réagir. une histoire d’espaces et une histoire de pouvoir. Je m’empare du paysage sonore pour faire résonner des récits de corps d’hommes « détenus ».

 

Kader Belarbi