La Reine Morte

Ballet en deux actes 

librement inspiré de La Reine morte d’Henry de Montherlant (1942)    et de Reinar después de morir de Luis Vélez de Guevara (1652).

 

Création par le Ballet du Capitole le 26 octobre 2011

 

Musique   Piotr Ilyitch Tchaïkovski

Adaptation, chorégraphie et mise en scène   Kader Belarbi

Décors   Bruno de Lavenère

Costumes   Olivier Bériot

Lumières   Sylvain Chevallot

 

De cette pièce de théâtre de Montherlant, Maeterlinck estime que son écriture « suffit à justifier une vie ». Ce monument de l’art dramatique raconte l’histoire improbable et pourtant véridique de Dom Pedro de Portugal et de son épouse illégitime, Inès de Castro qui, étrangement, devint reine après sa mort.

S’inspirant de cette bouleversante histoire pour en faire un ballet, le chorégraphe Kader Belarbi, « persuadé que la tragédie est l’une des clefs pour déchiffrer l’énigme des agissements humains et des rapports entre les êtres », aborde le thème de l’amour fou contrarié par la raison d’état.

Dans une chorégraphie qui fait la part belle au langage néoclassique, il nous révèle toutes les beautés et les ciselures de ce « poignard au manche damasquiné, noir et or ».