Valser

Première par le Ballet du Capitole le 18 juin 2014

 

Musique  Jean-Sébastien Bach, les maîtres tambours du Burundi, 

   Dario Moreno, Giù per la mala via (louange anonyme du XVe siècle)

et divers compositeurs de tangos  

Chorégraphie  Catherine Berbessou  

Scénographie et lumière  Marc Oliviero  

Bande son  Anita Praz 

 

 

 

En dépit de son titre, Valser est un hommage au tango. Dans un ring et sur la terre, des hommes et des femmes se cherchent et se trouvent le temps d’une milonga. Convaincue que le tango, qu’elle associe à la tauromachie, est un combat, la chorégraphe Catherine Berbessou donne à voir dans Valser la conception d’un « tango bagarreur » et exprime « la conviction que le combat peut être une fête ».

Dans cette pièce, elle a cherché à établir l’ordre à partir du chaos, à jouer sur l’ambivalence, à faire surgir dans un même jaillissement ce que l’on aurait pu croire incompatible : la violence dans l’affection, le désir dans la répulsion, la valse dans le tango… Contre toute attente.