La Fille Mal Gardée

ou "il n'y a qu'un pas du mal au bien"

Ballet-pantomime champêtre en deux actes et trois tableaux de Jean Dauberval, Première par le Ballet du Capitole le 28 mars 2013

 

Musique d’après la partition originale anonyme de 1789  

Arrangements  Charles Farncombe 

Chorégraphie, d’après Jean Dauberval Ivo Cramér 

Collaborateur artistique  Jean-Paul Gravier 

Décors et costumes  Dominique Delouche  

Lumières  Jean-Claude Asquié 

 

 

 

Le Ballet du Capitole nous invite à remonter aux sources de la danse classique qui, au XVIIIe siècle, prenait le nom de « Belle Danse ». Avec la pantomime, elle est encore présente dans l’un des rares ballets qui nous soit parvenu dans toute son intégrité, La Fille mal gardée, créé quelques jours seulement avant l’embrasement révolutionnaire de 1789. Ce ballet-pantomime champêtre de Jean Dauberval, scrupuleusement remonté comme à la création par Ivo Cramér, se rattache au genre du « ballet d’action », théorisé par Noverre, et restitue le style, la cocasserie et la fraîcheur originels.